« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »
   
  PARTI pour la LAICITE et la DEMOCRATIE (P-L-D) ex MDSL
  Communiqué du FCDR!
 

FORUM DES CITOYENS POUR LA DEUXIEME REPUBLIQUE.

Consultations factices et alliances à rebours.

Les consultations pour la réforme constitutionnelle ont pris fin dans la torpeur ramadhanesque et les jubilations footballistiques.  Il en ressort, malgré les apparences, un isolement croissant du pouvoir.  Encore une fois, le problème n’est pas dans la forme – la révision constitutionnelle en soi, mais dans le fond. La question est comment doter le pays d’une constitution viable et pérenne reposant sur des principes et fondements universels. Le deuxième problème à résoudre est comment faire respecter et préserver la constitution. La loi fondamentale doit être au dessus des contingences politiciennes. Toutes les devancières ont été allégrement violées et soumises au fait du prince. Tout semble indiquer que le pouvoir cherche, grâce à une stratégie apparemment inusable, à débaucher individuellement ou collectivement quelques personnalités ou groupements, en recycler d’autres et présenter ce fait en guise d’ouverture.

Aujourd’hui, il faut réfléchir à renverser la perspective, dont l’objectif intermédiaire est  l’organisation d’une phase de transition avec au final l’instauration d’institutions démocratiques et de projet de société accompagnant ce dessein. Dans ce cas, la constitution de l’Etat démocratique et social auquel nous aspirons, synonyme d’entrée de plain-pied dans la modernité politique, repose sur l’égalité des droits entre l’homme et la femme, les langues amazighe et arabe, la séparation de l’Etat et de la religion, l’équilibre et la séparation des pouvoirs, la consécration de l’intérêt général, la promotion et le respect des droits de l’homme, la protection des minorités (politique, linguistique, religieuse). La citoyenneté est le moteur  de ce projet de valeurs. Du reste, l’actualité nous interpelle sur le dernier principe évoqué pour être solidaire de la détresse qui s’abat sur les Mozabites, population traitée en  paria   et en pêcheuse. Nous devons dire haut et fort que nous sommes tous des Mozabites.

Les différentes  tentatives de l’opposition à s’organiser en mésalliance, que révèlent les contenus neutres de leur littérature politique commune, sont vouées à l’échec. On ne peut pas marier l’eau et le feu. La logique voudrait que les camps s’organisent d’abord sur des bases idéologiques avant d’arriver à un compromis constitutionnel. La démarche suivie par les partis qui se réclament  présentement de la démocratie  est rédhibitoire pour le projet démocratique. Ces  formations politiques renforcent de concert le pouvoir et le camp islamiste et affaiblissent l’espérance démocratique portée en germe par le Mouvement national.

Il est temps de mettre un terme à la dislocation des démocrates et inventer d’autres formes d’organisations afin de crédibiliser l’offre politique du camp du progrès. C’est sur cette base que le Forum des citoyens pour la Deuxième République entend agir car il ne saurait y avoir de démocratie sans la cohésion de nos rangs et la rénovation de la classe politique.

Nous lançons un  appel à tous les citoyens pour s’organiser et agir en faveur des valeurs démocratiques afin de peser sur la perspective politique de notre nation. Le pouvoir ne sont forts que de notre faiblesse. Il faut inverser le rapport de forces. C’est de l’Algérie qu’il s’agit.

Alger, le 15/07/2014.

 
  « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »