« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »
   
  PARTI pour la LAICITE et la DEMOCRATIE (P-L-D) ex MDSL
  Le Soir d'Algérie du 25 mars 2010!
 
 
 
Rien de bien nouveau. Le congrès du FLN a été un non-événement. Abdelaziz Belkhadem a été élu triomphalement, pour cinq ans, secrétaire général d'un parti qui fait du neuf avec du vieux. Un comité central et un bureau politique ! Comme pour rappeler le bon vieux temps du parti unique.
Et Abdelaziz Bouteflika, président d'honneur, dont le mandat n'a visiblement pas de durée — elle n'est nulle part précisée — reste le vrai maître à bord. Et pour que chacun le sache, l'article 29 des statuts du parti rappelle que le président du parti est le seul à convoquer le congrès extraordinaire devant désigner le candidat du FLN à l'élection présidentielle ! Mieux, pour parer à toute mauvaise surprise, sur les 351 membres du Comité central, 189 sont désignés par le secrétaire général Abdelaziz Belkhadem, à titre de personnalité nationale. De cette manière, la maison FLN, dont on a tout de même changé quelques vis rouillées et refait la toiture, sera bien tenue et ne risquera pas de vaciller. De ce fait, le congrès du FLN qui vient de s'achever s'inscrit naturellement dans le cadre du processus de normalisation autoritaire de l'Etat et de la société entamée depuis 1999 sur fond d'immobilisme en voie d'institutionnalisation et de propagation du salafisme new-look ! Quant à la guerre de Libération nationale, revendiquée par le FLN d'aujourd'hui qui n'a rien à voir avec celui de 1954, et que l'on convoque pour justifier tous les mauvais coups, elle n'est la propriété ni de ce parti ni d'une poignée d'individus, mais celle de tous les Algériens sans exclusive. Et puisqu'on parle de moudjahidine, il y en a un, ancien officier de l'ALN, condamné à la peine capitale et qui croupit en prison : Mohamed Gharbi. Son crime, avoir tué Ali Merad, ancien émir de l'AIS de la région de Souk- Ahras qui, selon des témoins cités par la presse, aurait menacé de mort l'ancien officier de l'ALN à maintes reprises. Eh bien, à l'occasion des commémorations du 19 Mars 1962, et par ces temps d'amnistie aux ex-AIS et ex-GIA, ni le FLN, ni l'ONM n'ont demandé sa libération ou du moins sa grâce ! Pour le reste, le FLN d'aujourd'hui n'a rien à voir avec le FLN historique dont il revendique l'héritage. Le congrès de la Soummam en 1956 avait opté pour une Algérie moderne et plurielle. Les congrès de Tripoli (1962) et d'Alger (1964) s'inscrivaient en droite ligne des idéaux de progrès et de modernité du mouvement de libération nationale et internationale des peuples et des idées du socialisme. Houari Boumediene, qui voulait en faire un «parti d'avant-garde», qui abandonnerait le sigle FLN et où seuls « les socialistes » avaient leur place (discours de Constantine), s'apprêtait d'ailleurs à évincer ce qu'on appelait l'aile droitière et réactionnaire de l'ex-parti unique ! Avant de poursuivre, évoquons Louisa Hanoune. C'est dans Le Soir d'Algérie daté de mardi. S'en prenant au chef du MSP qui la sommait de se repentir (touba) à propos du débat sur la peine de mort, elle l'a accusé à son tour de faire dans «l'amalgame entre le politique et le religieux» avant de se prononcer pour la séparation du religieux et du politique et d'asséner : «Il faut un Etat séculier similaire à celui de la Turquie». A ma connaissance, c'est bien la première fois que Mme Hanoune se prononce aussi clairement sur une question qu'elle n’avait jusque-là peu ou pas du tout évoquée. La question n'est pas de savoir si la priorité doit être accordée à la séparation du politique et du religieux ou à la satisfaction des revendications des salariés, à l'emploi et à la réduction du chômage. De mon point de vue, l'amélioration des conditions sociales d'existence du plus grand nombre est inséparable de la séparation du religieux et du politique. Autrement, on versera dans la confusion des genres, et on risque d'expliquer à ceux qui veulent vivre dignement de s'en remettre à Dieu au lieu de se battre pour arracher de meilleures conditions de vie.
H. Z.
Daniel
 
  « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »