« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »
   
  PARTI pour la LAICITE et la DEMOCRATIE (P-L-D) ex MDSL
  Le commentaire de Yasmina Kebir sur la conférence-débat avec Amin Zaoui!
 
CONFERENCE DEBAT AVEC AMIN ZAOUI!

Le PLD reçoit le 27 janvier 2018 l’écrivain et chroniqueur Amin Zaoui pour une conférence débats sur la laïcité fondement du vivre ensemble. La rencontre débute par une brève biographie du conférencier .Les thèmes abordés dans ses écrits et le rythme de parution montrent combien cet auteur très impliqué dans l’actualité nationale occupe aujourd’hui la place d’un intellectuel de premier plan.
L’écrivain Amin Zaoui axe son intervention sur la culture qui véhicule le savoir et permet le vivre ensemble .Il participe aux débats télévisés, à des rencontres avec des étudiants et ne désespère pas de recevoir un jour, l’accord des apparatchiks de l’éducation pour aller dans les écoles , ce lieu de formation , aujourd’hui otage des faiseurs de fetwas pour distiller la haine et la violence .
L’homme de culture Amin Zaoui parle de l’islam de Cordoue ; quand Maïmonide le savant juif écrit en langue arabe et participe comme d’autres au rayonnement de cette langue
Le chroniqueur Amin Zaoui revient à plusieurs reprises sur les méfaits de l’absence de débats, de rencontres pour dire les choses et lutter contre l’hypocrisie ambiante teintée de religiosité .Dans un pays où le nombre de bars se réduit en peau de chagrin, les algériens font partie des plus grands consommateurs d’alcools !
L’intellectuel Amin Zaoui déplore les dénis identitaires qui font croire que l’Algérie date de 1962 au mieux depuis 1954 ! notre Histoire antique est totalement ignorée .La terre d’Apulée , le pays de Juba II, de St Augustin , des civilisations millénaires est inexistant dans les faits et dans l’imaginaire des algériens .Et l’Histoire plus récente n’est pas épargnée ! Les premiers héros de la lutte de Libération sont assassinés puis une deuxième fois enterrés à tout jamais dans les oubliettes de l’histoire falsifiée. La lutte contre le colonialisme portée par des communistes et des algériens de toute confession est attribuée aux seuls musulmans .Pourtant, les harkis sont également des musulmans !
Des débats riches amplifient la portée des analyses pertinentes du conférencier.
Les militants politiques et syndicalistes présents se réjouissent de pouvoir enfin débattre dans un tel cadre .Les constats aujourd’hui évidents pour tous prennent leurs source dans un système politique illégitime gangréné par la corruption, l’argent sale et l’instrumentalisation de la religion
La laïcité est le socle qui permet à tous, croyants ou pas, hommes et femmes d’être des citoyens .Mais pour y parvenir, l’actuel système politique doit disparaître. Un système dans lequel l’islam est la religion de l’Etat c’est-à-dire dans lequel tous les algériens non musulmans sont rejetés .
La séparation de la religion du politique une étape nécessaire et indispensable pour le vivre ensemble .Une réelle exigence pour un projet de société dans lequel l’argumentation, l’analyse et le savoir sont à la base de toute décision.
La conférence s’est achevée par la vente dédicace du dernier roman d’Amin Zaoui :l’enfant de l’œuf .
 
  « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »