« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »
   
  PARTI pour la LAICITE et la DEMOCRATIE (P-L-D) ex MDSL
  Youcef Merahi:"Encore une fois, on crie au loup et on rejoint la meute"!
 
Le soir d'Algérie du mercrdi 7 décembre 2016,
Chronique du jour
: Tendances
Que se passe-t-il ailleurs ?


Youcef Merahi
merahi.youcef@gmail.com

Franchement, j’ai rigolé face au couac protocolaire du Forum africain. Je me suis marré, même si le patron du FCE minimise l’affaire, en endossant la responsabilité à la modératrice en chef. Ouais, allez gérer maintenant un pays dans son ensemble ! Permettez-moi d’en douter, s’il vous plaît. Le patron du FCE entame son discours, après l’ouverture officielle de notre Premier ministre. Ouais ! Puis tout le gouvernement quitte la salle, boycottant un acteur social, et pas des moindres. N’est-ce pas rigolo ? Ce forum est-il algéro-africain, ou africo-africain ? Et on a spéculé sur ce couac. Et on a ergoté sur un timing raté. Et la lune de miel est finie. Et on se tourne le dos. Et tout le toutim ! Mettons un peu d’eau dans notre thé : il ne s’est rien passé d’extraordinaire lors de ce forum ? Sinon cette humeur d’ego. Tu ne parles pas avant moi. C’est à mon tour de parler. Donnez-nous autre chose à moudre, par pitié ! J’ai besoin de comprendre si ce forum a abouti à des actions concrètes. J’ai besoin de savoir si une feuille de route a été mise en place. J’ai besoin de voir le marché africain s’ouvrir aux Africains, du nord vers le sud. C’est cela l’important ; pas les niveaux d’ego ou de protocole. Je parie un verre de thé à la menthe que ce caprice protocolaire n’aura aucune incidence sur les relations entre le gouvernement et le FCE. Surtout qu’il est question d’un resserrement de l’équipe gouvernementale. Non ? Il se murmure, ici et là, qu’au vu du niveau de notre tirelire nationale qui baisse aussi rapidement que nos barrages d’eau, une compression d’effectif est fort possible prochainement. Ça m’amuse aussi ; je suis curieux de voir – si changement il y a – la composition prochaine de l’équipe ministérielle. Qui sautera ? Qui sauvera sa tête ? Les paris sont ouverts. Il y a également un geste ministériel qui m’a déridé en ces jours où la déprime m’accule vers mes derniers retranchements. Nos ministres se désistent au profit de la communauté nationale de dix pour cent de leur salaire. Ouais ! Chouette, la ch’hiha va doubler de volume. Ce geste est louable ; Wallah, je le pense ainsi. Sauf que le manque à gagner est tellement grand que ces dix pour cent ne sont qu’une goutte dans un océan. Tout de même, je dis bravo et merci à nos ministres. Et si les députés faisaient de même ! Et s’ils sacrifiaient leurs indemnités de fin de mandat ! Et si les sénateurs faisaient de même ! Et s’ils sacrifiaient leurs indemnités de fin de mandat ! Mais les sénateurs n’ont aucune indemnité de fin de mandat, que je sache. Puis leur salaire il est de combien ? Plus que les députés. Moins. Egal. C’est à voir ! Et on peut aller ainsi jusqu’au plus petit salaire en Algérie. Sauverons-nous le bateau national pour autant ? C’est à voir ! Que les spécialistes fassent le compte le plus rapidement possible. Mais qu’on nous dise surtout où sont passés les milliards de l’embellie pétrolière ! Là, je ne me marre plus. Maintenant que les élections législatives sont à portée de bulletin, la vérité nous est due. A ce propos, justement, les appétits s’aiguisent. Tous les partis politiques s’agitent dans un bocal. Il y a des militants qui veulent rempiler pour un autre mandat. D’autres souhaitent goûter au voluptueux délice de l’applaudimètre ; il paraît que ça renforce l’éclat de la paume de la main. Au FLN, les choses ne sont pas si simples qu’elles n’y paraissent. Normal, le pouvoir est enivrant. Le MPA, par la voix de son président, persiste et signe ; il est la troisième force politique du pays. Qu’à cela ne tienne ! Vas-y la troisième force, change-nous la donne démocratique chez nous. Et surtout change-nous ce système qui est miné par le syndrome de Peter. Au RND, on s’occupe d’abord des voix discordantes. Incroyable comme nos partis ont le flair pour créer au sein même de leurs ténors de la dissidence. Qu’on se rappelle du RCD ! J’ai cru comprendre qu’au FFS, certains cadres grincent des dents. Et que les dissidents du FLN iront avec leurs listes aux législatives sous le sigle «FLN». Pétaudière, quand tu nous
tiens ! Quant au PT, il ne cesse de crier sur tous les toits le danger mortel d’une pareille situation de désordre politique et institutionnel. Ira-t-il aux élections ? Je suppose que oui. Il n’y a pas de raison pour qu’un parti n’y aille pas. Encore une fois, on crie au loup et on rejoint la meute. Alors quel changement pour l’année à venir ? La loi de finances a été validée par le Parlement. Décriée par l’opposition, elle est passée comme une lettre à la poste. Majorité oblige ! Je ne sais pas qui disait que la démocratie est la dictature d’une majorité sur une minorité. Ouais, inventons un autre système de gouvernance, comme au temps de la vieille Grèce. Puis, il n’y a plus de retraite anticipée ; la loi a été votée. Que chacun donc attend ses 60 années pour prétendre à un repos qui n’est pas toujours mérité ! Quand je vois la bureaucratie ambiante et ses schémas sclérosants qui refusent de plier, je me dis que la retraite n’est pas si méritée que cela par certains.
Mais que se passe-t-il ailleurs ? Castro a dessiné son dernier salut ; Cuba ne respire pas néanmoins ; le castrisme aura encore à sévir. En France, Hollande – le Président
normal (!) – renonce à se représenter, divisant davantage la gauche. La droite, représentée par Fillon, et l’extrême droite, représentée par Le Pen, sont aux portes de l’Elysée. Comme en Autriche, il a fallu de peu pour qu’un extrémiste populiste s’accapare du pouvoir. Le nationalo-populisme fait une remontée anormalement dangereuse, y compris aux Etats-Unis avec un Trump, fantasque et aventurier. En Italie, rien ne va plus. Renzi remet le tablier, car désavoué dans son référendum constitutionnel. Bienvenue à la casse dans ces pays ! Le monde val mal, l’Algérie aussi. Et là, je me marre moins.
Y. M.

 
  « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »