« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »
   
  PARTI pour la LAICITE et la DEMOCRATIE (P-L-D) ex MDSL
  le colonialisme est un crime contre l’humanité de Fewzi Benhabib
 
Oui, Armand Lanlignel, de Riposte laïque, le colonialisme est un crime contre l’humanité
Il y a quelques semaines, le réalisateur algérien Nasreddine Guenifi, réfugié en France depuis la vague terroriste islamiste en Algérie, a présenté à Bobigny son dernier documentaire : « Daniel Timsit, l’Algérien ».
Le titre en soi appelle déjà au débat et interpelle d’emblée l’imaginaire collectif. En effet, le travail du metteur en scène ne s’inscrit pas du tout dans un esprit chauviniste. C’est une remise en cause audacieuse des clichés reçus puisque le film invite à réfléchir sur une Algérie dont l’histoire a été travestie et continue de l’être par des manipulations diverses.
A un moment où fleurissent les crispations et les dérives identitaires et où triomphe le communautarisme, Nasreddine Guenifi met en lumière un personnage central qui incarne à lui seul l’horizon d’une Algérie plurielle et ouverte au progrès. Il rappelle que l’indépendance de l’Algérie est le fruit d’un combat multiple cher à tous les hommes épris de liberté. Celle-ci a été arrachée dans une guerre féroce menée non seulement par ceux que l’on singularise aujourd’hui encore en France par le qualificatif de « musulmans », mais aussi par des pieds-noirs de toute origine dont des Juifs communistes comme Daniel Timsit. Ce film-témoignage de facture sobre, touchant par son extraordinaire sensibilité et d’une grande ouverture d’esprit délivre un message porteur d’espérance et empreint d’humanisme.
C’est ce qui certainement a déplu à Riposte Laïque qui vient de publier dans son numéro 131 en date du 5 mars 2010 un point de vue intitulé « Le manichéisme de Respublica et d’Arabdiou sur le colonialisme français en Algérie » de Monsieur Armand Lanlignel.
En se faisant de nouveau le porte-voix d’un nostalgique d’un passé qu’on croyait révolu, Riposte laïque a ouvert ses colonnes à une plume empoisonnée.
Elle a permis surtout de déverser un torrent d’insultes sur Nasreddine Guenifi, un militant de la démocratie, de la justice sociale et de la laïcité, condamné à mort par le Front islamique du salut et qui a déjà payé un lourd tribut dans le combat contre l’islamisme politique. Dans son aveuglement, elle n’a pas aussi épargné un militant impénitent de la cause laïque, Hakim Arabdiou.
Je me demande encore comment un hommage rendu à un grand combattant de la liberté de la première heure, en l’occurrence Daniel Timsit et un témoignage qui célèbre l’amitié arabo-juive aient pu déclencher tant de miasmes colonialistes dans un journal qui prétend militer au service des idéaux nobles d’égalité, de justice et de laïcité.
La réalité est que par personne interposée, consciemment ou inconsciemment, Riposte laïque a embouché la trompette des “aspects positifs de la colonisation”, voire la justification des crimes coloniaux les plus atroces.
Autant alors tresser les louanges du fascisme qui lui aussi s’était lancé sur les chantiers les plus mirobolants et fait miroiter des alouettes sociales aux peuples qu’il a asservis ??!!
Toute la question est de savoir pour qui ? pour quoi ? Était-ce pour un idéal noble ou bien pour le dessein funeste de « purifier » la race aryenne par le génocide des Juifs et écraser les peuples monde?
Comment peut-on se faire les apôtres d’un système esclavagiste fondé sur la négation d’un peuple par le code de l’indigénat et le déni de la citoyenneté ? Comment peut-on oublier les juridictions d’exception, les exécutions sommaires, les massacres collectifs, l’incendie criminelle de la bibliothèque universitaire d’Alger, la destruction de milliers de villages y compris par des moyens prohibés comme le napalm, le déracinement sous la contrainte militaire de centaines de milliers de paysans vers les sinistres camps de regroupements ?
Comment peut-on passer sous silence les centaines de milliers de meurtres dont est responsable le colonialisme français? Que dire alors des crimes de l’Organisation de l’armée secrète (OAS) ? ….
Le sanglant épisode de la période coloniale est une des pages les plus noires de l’Histoire de France. Celui-ci a souillé l’image de la République française. Le colonialisme est un crime contre l’Humanité et depuis longtemps condamné par la morale et le droit internationaux et doit être combattu en tant que tel, par tous les authentiques républicains épris de paix et de justice.
Cet article m’a donné à saisir la véritable nature de Riposte Laïque. Sa pseudo-défense des valeurs universelles n’est qu’un masque qu’il croit savoir et pouvoir éternellement utiliser pour distiller un message raciste d’un autre âge dirigé contre les musulmans et tromper son lectorat. Mais pour combien de temps encore ?
Par Fewzi Benhabib
Enseignant-chercheur
Université Cergy-Pontoise
 
 
  « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »