« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »
   
  PARTI pour la LAICITE et la DEMOCRATIE (P-L-D) ex MDSL
  LA TRIBUNE DES LECTEURS 31.08.2009
 

LA TRIBUNE DES LECTEURS

LUNDI 31 AOUT 2009

 

 

Pour éviter la confusion avec le MDS


 

Le MDSL devient PLD

 

Né des déchirements qui ont rongé le Mouvement démocratique et social (MDS) de feu Hachemi Chérif, le Mouvement démocratique, social et laïque vient de changer de sigle.

 

 

Par Karim Aimeur


Il est dénommé depuis vendredi 28 août 2009 Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD).
Dans une déclaration publiée dans le site du parti, il est rappelé que les militants du MDS qui ont planté le premier novembre 2008 à Alger les premiers jalons d'un nouveau parti politique ont donné " provisoirement " le sigle du MDSL à leur parti. Joint hier au téléphone, M. Moulay Chentouf, responsable du parti, a indiqué que ce nouveau sigle est lui aussi provisoire en attendant le congrès du parti qui statuera définitivement sur le sigle que prendra ce parti.
M. Moulay a, par ailleurs, expliqué que les responsables du MDSL ont changé de sigle pour éviter tout amalgame et confusion avec le MDS et ses différentes ailes. " Pour assumer pleinement ses choix politiques et apparaître publiquement en toute clarté sans risque de brouillage, le comité national de préparation des assises du MDSL dans sa réunion du vendredi 28 août 2009 décide de changer de sigle et devient le Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD) avec pour devise " Pour une Algérie républicaine moderne et sociale ", a souligné le PLD dans sa déclaration.
La déclaration du Bureau national provisoire du PLD a rappelé également le double impératif assigné au parti lors de son lancement. Le premier impératif est de marquer sa fidélité à l'héritage politico-idéologique du MDS historique du regretté Hachemi Chérif, notamment la ligne de double rupture par rapport à l'islamisme politique et au système rentier bureaucratique. Le deuxième étant de placer l'exigence laïque au centre du combat pour le projet de société moderne. Son objectif stratégique est l'édification d'une Algérie laïque, démocratique, ancrée dans son histoire millénaire, ouverte aux valeurs universelles et fondée sur la justice sociale.
Le PLD, souligne la déclaration, est dans une dynamique de construction appelée à se structurer par étapes et la réflexion y est loin d'être achevée. C'est pourquoi l'organisation donne le temps au débat d'avancer et de mûrir dans ses propres rangs et chez les amis pour l'organisation des assises du parti ainsi que de son premier congrès.
Pour les dirigeants de ce parti, l'heure n'est pas à l'immobilisme mais à l'action soutenue par une réflexion constante.
" Le combat pour la laïcité n'est pas spécifique à l'Algérie. Il concerne tous les pays et ce, indépendamment de leur histoire, leur situation géographique, ou leur niveau de développement économique", lit-on encore dans le même document.

Dans son premier communiqué sous le nouveau sigle, le Bureau national provisoire du PLD invite les militant(e)s, sympathisant(e)s et ami(e)s du PLD ainsi que les journalistes à prendre part, aujourd'hui à 22 heures, à une rencontre-débat avec l'universitaire Mustapha Mekidèche. L'intitulé de la conférence "l'Algérie face à la crise économique mondiale ".
K. A.

 

 
  « Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
« Pour une Algérie Républicaine Moderne et Sociale »